traduction CV

Que vous soyez candidat à l’université, que vous cherchiez un nouvel emploi en France ou que vous fassiez un essai, la traduction de votre CV doit être impeccable si vous voulez rivaliser avec les locuteurs natifs.

La France est un pays multinational : les immigrés représentent plus de 9 % de la population totale. Cela signifie que vous serez chaleureusement accepté, quelle que soit la communauté dans laquelle vous choisirez de vous rendre. Cela ne signifie pas pour autant que votre environnement tolérera un manque de connaissance du français. Au contraire, la France est l’un des pays les plus patriotiques du monde et les Français adorent vraiment leur langue. Ils s’attendent à ce que tout le monde la parle bien ou fasse des efforts pour l’atteindre.

C’est la raison pour laquelle vous avez besoin d’une traduction de qualité pour votre CV si vous ne parlez pas encore couramment le français. Voici quelques-unes des choses les plus importantes à faire :

1. Comparer aux modèles et exemples

Il n’est pas nécessaire de partir d’une page blanche pour rédiger un CV. Il existe déjà des phrases et des structures qui sont généralement utilisées dans le monde entier et adaptées à différentes cultures. Vous ne devez donc pas nécessairement partir de zéro, mais vous pouvez utiliser un modèle de CV français pour examiner certains des mots et des expressions utilisés.

Vous pouvez faire appel à des agences de traduction ou à des plateformes professionnelles de CV qui vous fourniront des exemples de modèles de CV en langue étrangère (comme cette page). Dans la plupart des cas, il est plus sage de se faire aider par ce type d’agences linguistiques que par celles qui ne travaillent généralement pas avec des CV.

2. Appliquer les conseils de rédaction de CV

Peu importe que vous présentiez des informations dans une autre langue : certaines des règles de base restent les mêmes. Vous devez vous assurer que votre CV est facile à lire, impressionnant, mais aussi qu’il se distingue des autres. N’oubliez pas qu’un CV est incroyablement important car il aura un impact direct sur le lieu où vous étudierez ou travaillerez.

3. Faites attention aux différences culturelles

Maintenant que vous vous êtes occupé de certains de ces prérequis de base et des conseils pour la rédaction de votre CV, il est temps de vous assurer que tout ce que vous avez traduit est bien en français. Cela implique que certaines habitudes ou coutumes de rédaction de CV qui sont normales en anglais peuvent être considérées comme inappropriées en français.

Par exemple, les Français préfèrent travailler intelligemment plutôt que de travailler dur. Ils n’apprécient pas de faire des dizaines d’heures supplémentaires et ne considèrent pas cela comme un signe de bonne éthique professionnelle comme le font les Américains.

4. Méfiez-vous des faux amis

Les faux amis ou les fausses connaissances sont des mots dans deux langues différentes qui se ressemblent (ou du moins se ressemblent beaucoup) mais qui ont des significations différentes. Le français et l’anglais ont une histoire longue et compliquée, il n’est donc pas étonnant que ces deux langues soient pleines de faux amis. Lorsque vous traduisez un CV de l’anglais au français, faites attention à ces faux amis communs :

  • attend/attendre – vous pourriez vouloir dire que vous êtes allé à l’université, mais ce que vous direz en fait en français, c’est que vous avez attendu l’université
  • journey/journée – c’est l’un des faux amis anglais/français les plus fréquents ; journée signifie en fait jour en français
  • pass/passer – en anglais, il est probable que vous indiquiez dans votre CV comment vous avez réussi un examen, mais en français, cela signifierait que vous venez de passer l’examen
  • library/librairie – c’est un de ces noms déroutants en français car il signifie en fait une librairie (un endroit où les livres sont vendus, et non empruntés)

5. Engager des experts

En général, la meilleure façon de traduire votre CV de l’anglais au français est de faire appel à des experts pour le faire à votre place. Laissez les services de traduction certifiées en ligne traduire votre CV de l’anglais vers le français si vous souhaitez des traductions certifiées que vous pouvez soumettre pour des postes au sein de l’administration, des candidatures pour des études à l’étranger ou des stages, etc. Par ailleurs, vous devez toujours rechercher des agences et des entreprises spécialisées dans la traduction de documents officiels.

6. Assurez-vous que la grammaire et l’orthographe sont impeccables

Nous sommes maintenant arrivés à la partie « touche finale », mais elle est néanmoins très importante. Dans ce contexte (CV et lettre de motivation), il ne doit y avoir absolument aucune erreur dans votre document. Les erreurs ou fautes dans votre CV montrent automatiquement que vous ne faites pas attention aux détails ou que vous n’avez tout simplement pas fait assez d’efforts.

Il existe de nombreux correcteurs grammaticaux et orthographiques gratuits pour le français que vous pouvez utiliser en ligne. Si vous n’êtes pas sûr, passez votre CV dans l’un d’entre eux pour obtenir un deuxième ou un troisième avis.

7. Envoyer à un natif pour un examen final

Si vous connaissez une personne de langue maternelle française qui serait heureuse de consulter votre CV, allez-y ! Une autre paire d’yeux peut vous donner cette perspective nouvelle si nécessaire et réduire les risques d’erreurs. Si vous faites appel à une agence de traduction, le texte sera toujours soit traduit, soit relu par un locuteur natif, et c’est donc quelque chose qui sera fait pour vous dans ce cas.

Conclusion

Si vous ne parlez pas encore la langue, envoyer un CV en français à une entreprise peut donner l’impression que vous confiez votre destin à celui qui l’a traduit. Si vous le traduisez vous-même avec les connaissances que vous possédez déjà, vous pourriez finir par vous demander s’il a vraiment été si bien fait au départ.

Quelle que soit l’option choisie, n’oubliez pas que la version traduite de votre CV doit être tout aussi professionnelle que la version originale. Compte tenu des possibilités qui s’offrent à vous dans le monde entier et de la possibilité d’engager des conférenciers pour le faire à votre place, il n’y a tout simplement aucune excuse pour ne pas le faire correctement.