Zoom sur le métier de chef de projet de traduction

Chef de projet de traductionPour commencer : j’adore mon métier. La traduction, c’est ma passion. Mais… Cela ne veut pas dire que la vie de chef de projet est toujours rose. Nombreux sont ceux qui pensent que le simple fait de maîtriser plusieurs langues ouvre la porte au boulot de leur rêve. Malheureusement, la réalité est bien différente. Le métier de chef de projet de traduction ne s’improvise pas. De nombreuses compétences sont indispensables, notamment la sociabilité et le sens de l’organisation. Voici un petit aperçu de mon quotidien en tant que chef de projet de traduction.

Communiquer du matin au soir

Êtes-vous plutôt sociable ? Si vous êtes un chef de projet de traduction, vous devez impérativement aimer le contact avec les gens. Vous serez sans cesse en contact avec vos clients. Par conséquent, entretenir de bons rapports avec ces derniers est primordial pour le bon déroulement des projets qu’ils vous confient. Un client n’est pas l’autre. Cela va de soi. Certains seront particulièrement avenants et sympathiques… Ce sera un véritable plaisir de travailler avec eux. Mais d’autres seront plus difficiles à comprendre. Tout chef de projet de traduction se doit de s’adapter à son interlocuteur afin d’assurer une communication fluide et fructueuse.

Développer de nombreuses compétences

Comme mentionné plus haut, les chefs de projet de traduction doivent être polyvalents. De toute évidence, être bilingue (voire multilingue) est essentiel. Mais… il s’agit juste de la partie visible de l’iceberg. La partie immergée cache de nombreuses autres compétences indispensables :

  • La maîtrise des outils informatiques
  • De solides capacités de communication
  • La maîtrise de plusieurs langues
  • La révision des traductions
  • La pratique continuelle de la langue (si la langue en question n’est pas une langue maternelle ou qu’elle n’est pas suffisamment pratiquée, le chef de projet peut petit à petit l’oublier)

Bien gérer son temps

Par définition, le mot « traduction » rime avec « mondialisation ». La portée internationale de ce type d’activité implique que mes clients vivent aux quatre coins du globe. Qui dit différents pays et continents dit… différents fuseaux horaires. Les chefs de projet de traduction sont contraints de s’habituer à cette réalité de leur profession. Il est 6 heures plus tard chez votre client ? Dans ce cas, vous devez programmer le travail en fonction de ce décalage horaire. Et n’oubliez pas : ce décalage horaire concerne également les délais de livraison ! Lorsqu’un client vous demande la livraison d’une traduction à 20 heures, il fait bien sûr référence à l’heure locale et non à l’heure qu’il fait chez vous.

Relever les défis techniques

Outre jongler avec différentes langues, un chef de projet de traduction se doit d’être un as de la technologie. Il doit, entre autres, maîtriser des outils de traduction assistée par ordinateur (TAO). Certains traducteurs sont particulièrement rapides, mais ce ne sont pas des machines. Les outils de traduction assistée par ordinateur facilitent la vie de traducteurs et des chefs de projet. Comment ? En combinant l’intelligence humaine à l’intelligence artificielle. Et puis… parlons également des outils de gestion de projet. Peu importe la nature de la mission, un chef de projet doit toujours organiser son travail de manière structurée afin de respecter les échéances. Vous souhaitez être un chef de projet de traduction ? Dès lors, préparez-vous à être organisé, organisé et… encore organisé !

Gérer le stress

Et enfin, le métier de chef de projet de traduction peut être extrêmement stressant. Le travail est bien sûr très gratifiant. Mais quoi qu’il en soit, avec les échéances, les clients et les projets, il est parfois difficile de sortir la tête de l’eau… il arrive même qu’on boive la tasse ! Sans oublier les traductions urgentes. Les échéances sont parfois humainement très compliquées à respecter. Et c’est là que commence la course contre la montre. Le stress est inévitable. Tous les chefs de projet de traduction feront face à des situations angoissantes pendant leur carrière. Mais, je le répète : j’adore mon travail. Il est passionnant, enrichissant, et me donne envie de me lever chaque matin. Dans la balance, les inconvénients ne pèsent pas lourd face à tous les avantages qu’implique ce fabuleux métier.

5 conseils pour promouvoir son site multilingue sur les réseaux sociaux

Traduction et réseaux sociauxAvec les réseaux sociaux, le monde entier est à portée de main. Qui plus est, les sites de réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter sont disponibles dans de nombreuses langues, ce qui rapproche encore davantage les citoyens du monde. Les avantages de la promotion de votre site web sur les médias sociaux sont donc indéniables.

Les entreprises internationales ne peuvent véritablement exploiter le phénomène de la mondialisation si elles ne traduisent pas leur site Web en différentes langues. C’est à ce moment précis que les agences de traduction entrent en scène : elles ont le pouvoir de réaliser les rêves d’expansion de toute entreprise. Certains clients actifs sur les réseaux sociaux ont parfois besoin de traduire des documents plus spécifiques. Pour satisfaire les attentes des clients non francophones, les entreprises peuvent par exemple traduire une brochure en plusieurs langues.

Les réseaux sociaux grouillent de clients ayant besoin de services de traduction. Tout ce dont vous avez besoin, c’est de promouvoir votre entreprise.

1. Utilisez les hashtags les plus populaires dans la langue cible

Les hashtags font partie des techniques infaillibles pour atteindre les internautes. Ils permettent de multiplier les connexions entre les communautés Twitter et Instagram. Avec les hashtags, cliquer et consulter du contenu devient un véritable jeu d’enfants. Si vous souhaitez promouvoir le site Web de votre agence de traduction sur les réseaux sociaux, il est primordial d’utiliser les hashtags appropriés pour atteindre le public ciblé.

Par exemple, #langues et #traduction font partie des hashtags les plus courants. Ils inondent la toile et permettent de définir les services que vous proposez. Vous ciblez des clients d’un segment de marché spécifique ? Ajoutez les hashtags #France ou encore #MoyenOrient.

2. Mettez vos contenus traduits en avant

Vos clients voudront consulter du contenu que votre entreprise a déjà traduit. Ont-ils besoin de parcourir l’un de vos projets de A à Z ? Non, mais ils souhaiteront examiner un échantillon de votre travail afin d’en évaluer la qualité et de connaître le type de services que vous proposez. Des commentaires de vos clients et des exemples de vos prestations vous aideront à promouvoir votre site Web sur les réseaux sociaux de manière professionnelle et fiable.

3. Augmentez votre présence sur la toile

Les réseaux sociaux sont sociaux pour une raison. Les entreprises qui n’exploitent pas les réseaux sociaux pour rassembler les internautes ne profiteront pas de l’un des plus grands avantages qu’offrent ces mines d’or, peu importe le secteur dans lequel elles opèrent. Les agences de traduction doivent impérativement utiliser les réseaux sociaux pour répondre aux commentaires de leurs followers et entrer en contact avec eux.

4. Valorisez le contenu de votre blog

Un blog commercial tel que celui-ci doit être informatif et professionnel. L’information que vous y publiez doit être utile pour vos lecteurs. Ne vous limitez pas à du contenu purement promotionnel. Le partage de vos articles sur les réseaux sociaux vous permet de rediriger vos clients potentiels vers le site Web de votre agence de traduction, et tout cela sans avoir recours à la publicité. Ce genre de démarche vous permet de créer une relation avec vos clients sans passer par des stratégies de marketing pures et dures. Qui plus est, votre entreprise profitera d’une réputation plus crédible grâce à l’utilité et à la pertinence des informations partagées avec le public.

5. Jonglez avec les langues

Et enfin, existe-t-il un meilleur moyen d’attiser l’intérêt de vos clients que de publier dans plusieurs langues ? Un bureau de traduction qui publie des tweets et des articles dans une seule langue ne montre pas ses capacités au grand public. Il convient également de ne jamais oublier que les clients nécessitant des services de traduction n’opèrent pas forcément dans une seule langue. Des clients coréens pourraient vouloir traduire des documents en français, ou des clients hispanophones pourraient avoir recours à des services de traduction pour se faire une place sur le marché japonais des technologies.

Élargissez votre champ d’action. Lorsque des agences de traduction utilisent les réseaux sociaux pour valoriser leurs capacités linguistiques, présenter leurs domaines de spécialisation ou encore atteindre des clients potentiels, tôt ou tard, leurs efforts portent toujours leurs fruits.

Services de traduction financière

Vous avez trouvé l’adéquation parfaite à l’étranger, ce partenaire idéal qui aidera votre entreprise à réaliser de nouveaux bénéfices sur les marchés émergents.

À présent, il vous reste à vous assurer que les deux parties peuvent communiquer et mener à bien votre projet. BeTranslated a contribué à intégrer et à mettre sur pied de tels partenariats. Nos traducteurs traitent une gamme complète de documents professionnels et financiers, permettant aux rouages du commerce international de fonctionner. Nous traduisons:

  • Comptes rendus de réunion
  • Recherches de capitaux
  • Livres blancs
  • Projets d’entreprise (Business plans)
  • Rapports annuels
  • Etudes géopolitiques
  • Documents marketing
  • Informations destinées aux actionnaires
  • Rapports de pertes et profits
  • Prospectus
  • Documents d’assurance

Nous collaborons également avec des spécialistes en traduction de documents juridiques. Ceci nous permet d’être votre partenaire unique, vous mettant en main toutes les clés permettant de mener à bien ce partenariat dont vous rêviez. (suite…)

Des traducteurs professionnels pour vos documents et sites web en espagnol

Services de traduction en espagnol standard ou d’Amérique latine

Traducteur espagnolLa langue espagnole s’est largement répandue au cours des siècles et, aujourd’hui, on parle l’espagnol en Europe, en Asie et sur l’ensemble du continent américain.

Bien entendu, ces régions éloignées l’une de l’autre ont développé leur propre variante et l’espagnol parlé à Miami est fort différent de celui que l’on utilise en Espagne. L’espagnol employé en Argentine n’est pas le même que celui que l’on parle aux Caraïbes, et ainsi de suite.

L’espagnol est devenu la langue principale parlée aux États-Unis après l’anglais et la communauté latino-américaine a développé ses propres variantes.
(suite…)

Traduction de communiqués de presse

traduction communiqués de presseVotre société fait un pas de géant sur la scène internationale, un progrès qui attirera l’attention si vous parvenez à contacter les bons médias pour parler de vous.

Bien entendu, vous souhaitez publier un communiqué de presse sans attendre, mais pensez-vous toucher un public très large si celui-ci n’est disponible que dans une seule langue ?

Il est judicieux de le rédiger en d’autres langues que l’anglais si l’objectif visé est d’influencer les preneurs de décision dans vos succursales ou dans vos marchés cibles en Europe ou en Asie, par exemple.

Si votre société est d’envergure internationale (ou souhaite le devenir), il vous appartiendra nécessairement de faire traduire ces communiqués de presse dans la langue des pays où vous souhaitez faire parler de vous. (suite…)