Candidature gagnante pour décrocher un emploi à l’étranger

décrocher un emploi étranger

Débutant ou expérimenté, il existe une solution permettant de multiplier les possibilités d’emploi : celle de l’étranger. Si l’aventure de l’expatriation vous tente, vous devriez mettre toutes les chances de votre côté en commençant par votre candidature. Recruter des candidats étrangers peut être un processus complexe pour une entreprise. De ce fait, il est primordial de se démarquer avant même de rencontrer les recruteurs. Le meilleur moyen d’y parvenir ? En soumettant des documents professionnels et qualitatifs pour votre candidature.

Un CV adapté au pays d’accueil

Première étape : le CV. Pour réaliser un document de qualité qui vous permettra de décrocher un poste à l’étranger, il est préférable que votre curriculum vitae soit adapté au pays dans lequel vous souhaitez postuler. En effet, les CV se déclinent en plusieurs versions selon les pays. Votre document doit donc respecter le format usuel tout en étant dans la langue du pays d’accueil (sauf mention contraire dans l’offre d’emploi).

À titre d’exemple, on peut citer le CV allemand (Lebenslauf dans la langue de Goethe). Si ce dernier inclut les mêmes rubriques que le CV français, il comporte quelques différences notables. En Allemagne, les CV sont généralement plus longs et détaillés et peuvent parfois s’étendre sur 2 ou 3 pages. Au contraire du CV français pour lequel 2 pages est le grand maximum accepté. Par ailleurs, il convient de dater et de signer votre CV allemand.

En respectant ces différences d’usage, vous vous présenterez comme un candidat professionnel et sérieux pouvant être considéré par un employeur, en respectant les standards auxquels il s’attend.

Création de votre CV

Une fois les règles d’usage de votre pays de destination déterminées, il ne reste plus qu’à élaborer votre document en y intégrant les différentes rubriques nécessaires.

Les informations personnelles :

Indiquez dans cette rubrique votre nom et prénom, adresse postale et e-mail ainsi qu’un numéro de téléphone. Le profil personnel : = il s’agit d’une accroche permettant de présenter votre profil rapidement (3 à 5 lignes) et de façon concrète pour le lecteur. Vous pouvez y inclure votre recherche, vos compétences et votre parcours.

L’expérience professionnelle

La rubrique essentielle de tout CV. Prenez le temps de détailler chaque expérience pertinente pour le poste de manière à mettre en avant votre aptitude si vous êtes recruté. Pour ce faire, indiquez l’intitulé du poste occupé ainsi que les dates du contrat, suivi de l’entreprise et du lieu d’exercice. Utilisez les listes numérotées afin d’énumérer les tâches accomplies et les missions confiées. Les verbes d’action et la voix active donneront davantage d’impact à vos mots.

La formation :

Mentionnez le nom de la formation suivie, les dates, ainsi que l’établissement et le lieu. Détaillez les acronymes (avec définition si nécessaire).

Les compétences :

Il est important de cibler les compétences pertinentes pour l’emploi où vous souhaitez postuler, elles peuvent varier d’un logiciel à l’utilisation d’un engin de chantier.

Les langues étrangères :

Primordial pour tout candidat postulant à l’étranger. Précisez votre niveau de maîtrise pour chaque langue selon le format préconisé par le cadre européen de référence pour les langues (CECRL) à savoir B1, B2, etc. Des séjours longs et/ou des diplômes et attestations sont également utiles.

Un CV ne doit pas seulement être adapté au pays d’accueil, mais aussi au candidat et à l’offre à laquelle il répond. En ce sens, vous devrez déterminer si vous souhaitez inclure davantage de rubriques comme les centres d’intérêts ou le bénévolat par exemple. Gardez en tête que votre document se doit de présenter un profil pertinent pour le poste et être en mesure de démontrer les compétences requises tout en se démarquant des autres candidats.

Diplômes et certifications

Si vous postulez pour un emploi nécessitant des qualifications précises, il y a de fortes chances qu’il vous soit demandé de justifier vos compétences. Cela signifie que vous devrez fournir la preuve de vos diplômes, attestations et autres certificats obtenus pour obtenir vos qualifications professionnelles. Vous devrez les fournir à l’employeur et/ou aux services de l’immigration. Généralement, le document d’origine ne suffira pas et il vous sera demandé une traduction certifiée.

Il arrive aussi qu’une équivalence de vos diplômes soit requise afin de valider un niveau d’études et de qualification approprié pour votre poste.

Enfin, sachez qu’en fonction de votre emploi et des accords passés entre les pays, il peut arriver que des évaluations ou tests soient demandés dans le but de valider vos compétences. Il est donc primordial de vous renseigner au préalable lorsque vous préparez votre projet de façon à déterminer les prérequis nécessaires à votre recrutement dans votre branche et/ou secteur d’activité.

Documents administratifs

La procédure administrative varie en fonction du pays dans lequel vous souhaitez vous installer, mais également en fonction de l’employeur. Si les démarches sont relativement aisées pour les citoyens européens se déplaçant d’un pays à l’autre de l’Union, le processus peut s’avérer long et ardu en fonction des pays et des différents visas possibles (hors Union européenne).

Quelle que soit votre situation, il n’en demeure pas moins indispensable d’être enregistré auprès des différents services de l’État afin de pouvoir travailler en toute légalité. En effet, vos droits et devoirs relatifs à la sécurité sociale, aux services d’imposition et même votre faculté à louer un logement dans votre pays d’accueil en dépendent.

Parmi les différents cas de figure possibles, on peut souligner les deux options suivantes :

  1. La nécessité d’accomplir toutes les démarches d’immigration en amont. Dans ce cas, vous devrez généralement vous charger de tout, qu’il s’agisse de contacter les administrations ou de faire parvenir les documents demandés. Ce n’est qu’une fois fait que les entreprises accepteront de valider votre recrutement.
  2. Bénéficier de l’aide d’une entreprise pour établir votre nouvelle résidence en lien avec votre recrutement. Certaines entreprises (fréquemment sollicitées) se chargent de vous accompagner dans vos démarches. Il arrive même qu’elles se chargent de tout dès lors que vous fournissez les documents requis. Cela constitue un avantage considérable offert aux candidats pour rendre l’employeur et/ou l’offre plus attrayante.

Pour réussir votre candidature à l’expatriation, la clé consiste à se préparer à la fois en se renseignant sur les démarches requises et en présentant un profil candidat adapté à l’offre.

Une question ?

Nos gestionnaires de projets sont à votre disposition. Contactez-nous dès aujourd’hui pour obtenir de plus amples informations ou un devis gratuit.

Rechercher

Suivez-nous !