logo_BT

Sous-titrage vidéo : des opportunités à ne pas manquer

Fév 7, 2022 | Cinéma, Localisation, Vidéo

sous-titrage vidéo

Depuis l’apparition d’Internet, le sous-titrage vidéo a pris une place primordiale dans le monde de la création audiovisuelle. Si faire un film ou tourner une vidéo relevait de la gageure jusqu’à la fin des années 90, aujourd’hui un simple téléphone portable vous permet de faire des merveilles et l’arrivée de logiciels d’édition vidéo comme Movavi Video Editor Plus permet désormais de créer des œuvres qui n’ont rien à envier aux plus grands. Pour parachever ce phénomène, l’adoption du sous-titrage aura permis à un grand nombre de faire connaître ses réalisations audiovisuelles au-delà des frontières.

Tournage, montage et diffusion : les trois étapes de la vie d’un film

Jusqu’ici, nombre de jeunes vidéastes amateurs ou professionnels se contentaient de budgéter leur film en gardant en tête les différentes étapes fondamentales régissant l’existence d’une œuvre audiovisuelle : le tournage, le montage et la distribution. Demandez à n’importe quel vidéaste digne de ce nom, et vous verrez que lorsqu’il ou elle prépare son budget, ce sont ces étapes (parfois coûteuses) qui retiennent son attention et l’amènent à faire à des choix drastiques en terme d’esthétique, de matériel, de collaborateurs, de canaux de diffusion, etc.

Avec l’essor des échanges internationaux, une autre catégorie retient désormais l’attention : le sous-titrage vidéo.

Streaming et médias sociaux : l’essor imparable des canaux 2.0

Depuis une quinzaine d’années et l’essor des médias sociaux et du streaming, la donne a complètement changé. L’objectif aujourd’hui n’est plus de réussir à tourner son clip vidéo ou son court-métrage car, comme nous l’avons vu, les moyens se sont considérablement démocratisés, mais bien d’en faciliter la circulation sur les plateformes de diffusion ou sur les réseaux sociaux. Rien que sur Instagram, on estime qu’environ 100 millions de vidéos et de photos sont publiées chaque jour.

Sur Facebook, ce sont environ 8 milliards de vidéos qui sont quotidiennement visionnées. Pas étonnant dans ces conditions que les médias sociaux attirent dans leur giron la plupart des créations audiovisuelles (clips, pubs, annonces diverses) et que les réalisateurs et créateurs visuels en tout genre soient omniprésents sur ces supports.

Si l’on vous dit qu’une plateforme dédiée au partage de vidéos comme YouTube réunit 2,2 milliards d’utilisateurs à travers le monde, vous comprenez que l’engouement pour la réalisation et la diffusion de vidéos n’est pas près de faiblir.

Les plateformes de streaming telles qu’Amazon prime ou Netflix sont rapidement devenues incontournables dans la production audiovisuelle. Elles offrent une quantité phénoménale de contenu vidéo que ce soit des films, séries ou documentaires dans une variété de langues rares. Le sous-titrage vidéo de ces contenus n’est pas toujours réalisé par des professionnels compte tenu de la quantité de contenu de ses plateformes. Il peut être donc judicieux d’investir dans une équipe de linguistes spécialisés en sous-titrage pour percer à l’international et peut-être devenir la nouvelle série phare du moment.

Sous-titrage vidéo : un maillon indispensable de la chaîne audiovisuelle

Si des médias sociaux comme Facebook ou Instagram tirent particulièrement leur épingle du jeu, il ne faut pas perdre de vue que 85 % des vidéos qui y sont publiées sont visionnées sans le son, impliquant le recours… au sous-titrage ! Le fait qu’une audience internationale puisse potentiellement consulter ces vidéos dans son feed requiert également de procéder au sous-titrage de son clip, sous peine, dans le cas contraire, de rester incompris d’un public qui ne parle pas forcément français.

Si sous-titrer son film permet donc d’être vu et compris, certains cinéastes ou fans de vidéo continuent de publier leurs créations sans sous-titres, se privant d’un éventuel retour sur investissement non négligeable. Ils pensent sans doute que le sous-titrage va leur coûter cher et que les agences de traduction pratiquent des tarifs prohibitifs.

Avec les retombées économiques susceptibles de l’intégration des fichiers .srt et la demande toujours croissante de sous-titrage, ce service est devenu une composante essentielle de la création audiovisuelle. Le sous-titrage est une opération délicate et n’est réalisé efficacement que par certains linguistes aguerris qui savent mener à bien cette discipline, c’est pour cette raison que les tarifs de sous-titrage de BeTranslated nous permettent de proposer un service de haute qualité pour des coûts tout à fait acceptables qui permettront à plus d’auditeurs d’apprécier vos contenus audiovisuels.

Une question ?

Nos gestionnaires de projets sont à votre disposition. Contactez-nous dès aujourd’hui pour obtenir de plus amples informations ou un devis gratuit.

Rechercher

Suivez-nous !