symbole nations uniesLe droit européen et le droit international public sont des domaines exigeants qui ne tolèrent pas l’inexactitude. Se basant sur de nombreux textes juridiques complexes (traités internationaux, Charte des Nations Unies, traités et protocoles européens, accords de libre-échange…), le droit européen et le droit international ont un impact direct sur l’économie et la géopolitique mondiales. Les enjeux sont donc très importants, et les traductions réalisées dans ces domaines doivent donc être d’une rigueur et d’une précision à toute épreuve.

Le droit européen : un ensemble de normes complexes régissant la vie politique et économique des Etats membres.

Organisation internationale unique en son genre, l’Union européenne présente le modèle d’intégration politique, économique et sociale le plus abouti au monde. Les institutions européennes produisent un grand nombre de règles et de normes (directives, règlements, décisions, etc.) dans des domaines très divers (libre circulation des biens et des capitaux, concurrence, propriété intellectuelle, droit social, droits de l’Homme…).

Par souci de démocratie et d’égalité, l’Union européenne est par ailleurs la seule organisation internationale à posséder une langue officielle par État membre. Négocier et produire des textes juridiques dans 24 langues différentes requiert donc un travail colossal de traduction.

Ce foisonnement des normes exige du traducteur en droit européen une connaissance approfondie des différents types d’actes produits par l’Union européenne et de leur valeur juridique. A cela s’ajoute une maitrise du fonctionnement des institutions européennes mais aussi des exigences rédactionnelles de l’organisation.

L’Union européenne dispose par ailleurs de la personnalité juridique depuis 2010 au titre de l’article 47 du Traité sur l’Union européenne. Ainsi, ses états membres mais aussi l’Union elle-même, en tant que sujet du droit international, peuvent être amenés à procéder à des modifications dans leur législation afin de se mettre en conformité avec les traités internationaux dont ils sont signataires.

En effet, l’Union européenne interagit avec un grand nombre d’Etats et intervient au sein d’autres organisations internationales telles que l’UNICEF, l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) ou encore l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Les accords qui en découlent ont des conséquences politiques pour les gouvernements, mais pas seulement. Ils ont également un impact économique pour les entreprises des pays membres, ou celles souhaitant s’y implanter, ainsi que pour les travailleurs et les citoyens européens.

Une traduction de bonne qualité dans ces domaines devra donc nécessairement être effectuée par un juriste possédant une connaissance du droit européen ET du droit international.

Le droit international public : un ensemble de normes régissant les relations inter-étatiques et la paix mondiale.

Le droit international public régit les relations diplomatiques entre tous les pays du monde, des micro-Etats aux plus grandes puissances mondiales. La principale institution d’échanges et de négociation sur les grandes problématiques mondiales (conflits armés, développement, respect des droits humains…) est l’Organisation des Nations Unies et ses nombreux programmes et agences. On peut citer parmi les plus connus l’Organisation mondiale de la santé, l’UNICEF ou encore l’UNESCO.

Véritable tour de Babel avec ses six langues officielles et 140 langues parlées, les Nations Unies suscitent un immense travail de traduction, s’appuyant sur une terminologie et des acronymes propres à l’organisation qui s’imposent à tous ceux qui souhaitent interagir avec elle (ONG, victimes de violations des droits de l’Homme, représentants diplomatiques etc.).

Ainsi, en outre de compétences linguistiques évidentes, la traduction pour les Nations Unies nécessite un excellent bagage juridique ainsi qu’une fine analyse des enjeux politiques mondiaux.
En effet, certains textes juridiques engagent les Etats et ont un impact sur la situation politique mondiale. Il est donc essentiel que chaque mot soit pesé et choisi avec soin, en tenant compte du contexte géopolitique.

BeTranslated, votre agence spécialisée en droit européen et en droit international

Vous êtes perdus dans la complexité des normes et dans les exigences linguistiques européennes, onusiennes ou internationales ?
Que vous soyez une entreprise souhaitant vous établir au sein de l’Union européenne, ou encore une ONG souhaitant interagir avec les mécanismes de l’ONU notamment sur le thème des droits humains, il est essentiel de vous entourer du bon interlocuteur pour faire traduire vos textes juridiques.

Spécialisée en droit européen et en droit public international, l’agence BeTranslated travaille avec des traducteurs ayant exercé au sein des Nations Unies ou de l’Union européenne ou encore auprès d’ONG internationales. Juristes en droit européen et/ou international, spécialistes des questions de justice et de développement, ils sauront traduire tout type de document avec rigueur et fidélité à l’original, tout en respectant les exigences linguistiques des Nations Unies et de l’Union européenne.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande de traduction en anglais, italien, espagnol, néerlandais, russe, polonais, danois ou toute autre langue !

La traduction en droit européen et international, au service d’enjeux géopolitiques et économiques mondiaux
5 (100%) 1 vote[s]

%d blogueurs aiment cette page :