Bien choisir le traducteur français en fonction du marché linguistique

Français standard ou français du Canada, de Suisse, de Belgique

C’est avant tout à l’oral que le français se différencie de pays en pays. Le langage familier varie également (l’argot, le parler jeune, etc.) mais pour le reste, le français reste le français.

Un francophone de langue maternelle correctement éduqué saisira pratiquement toutes les nuances que l’on rencontre dans les autres pays francophones, même si certaines expressions pourront prêter à sourire.

Un exemple typique concerne l’emploi du mot torchon en France et en Belgique. En France, un torchon désigne une pièce de tissu rectangulaire utilisée pour s’essuyer la peau ou essuyer la vaisselle (en Belgique, un essuie), tandis qu’en Belgique, ce mot désigne le morceau de tissu utilisé pour nettoyer les sols (en France, une serpillière). Et notez qu’en France, ce morceau de tissu utilisé pour s’essuyer la peau s’appelle aussi serviette, tandis qu’en Belgique, une serviette désigne le morceau de tissu que l’on trouve à table pour s’essuyer la bouche… ce qui est également vrai en France ! On peut facilement constater qu’un mauvais choix de mot pourra aisément engendrer un trait d’humour involontaire. (suite…)